NICOLAS LE BRETON

Aka Dikïaos

Photo Par Annabelle Chevalier

 https://www.facebook.com/kaizoku.photo/

Photo Par Marie Perrin 
http://www.marieperrin.com

« Alors les Neuf devinrent Dix, et le Triple Equilibre devint une Double Alliance de pouvoir — ouvrant la conquête des terres et des mers. »
Cinq Æons du Destin, par Varga Simurgh, hyéronime d’Atlas (-99 avant notre Ère)
Le cocher patientait sous la pluie. Les chevaux renâclaient et bronchaient, comme si l’odeur de cuir humide, les relents de fourneau les incommodaient. Les cieux en deuil crachaient leur dépit sur l’homme transi, leurs eaux grises gouttant du rebord de son deerstalker, huilaient sa pelisse de mille éclats de lumière reflétée.
La grande porte face à l’équipage s’ouvrit, livrant passage à une demi-douzaine de lords et ladies qui s’égaillèrent dans les rues, suspicieux et rapides à dissimuler les bijoux et les emblèmes qui, quelques minutes plus tôt, formaient leurs insignes dans la haute société secrète.
Bientôt l’entrée, blême de la lumière des lampes à gaz, laissa passage à un équipage de trois. Une femme d’âge, au port altier et au regard d’aigle ; un lord dont les yeux semblaient des miroirs recelant des miroirs recelant des miroirs… et lui, qui jamais n’était entré, mais pourtant ressortait. Ce troisième personnage considéra le chapeau melon qu’il avait en mains avant de le poser lentement sur son chef. Il émit un rire bref, et dit dans un français sans accent :
— Vous ne savez pas quelles forces vous avez mises en œuvre, mesdames, messieurs. La Golden Dawn…
— Silence ! Pas ici, dans la rue ! Trop d’oreilles peuvent nous entendre, siffla la femme avec un agacement palpable.
L’homme au chapeau melon haussa des épaules. Il leva sa main libre — l’autre tenait une canne au pommeau de tête de mort — et observa longuement ses doigts, sa paume, le dos veiné et déjà ridé. Il finit par soupirer :
— L’incarnation… je ne m’y ferai jamais. Bien… nous avons du travail, ladies and gentlemen.
La femme s’excusa avec un coup de tête raide. À l’adresse du premier homme, elle dit :
— Bulwer-Lytton, à bientôt.
Puis elle se tourna vers l’étrange visiteur, et opéra une discrète courbette en sa direction :
— Lord Dikaïos, nous sommes vos serviteurs. Ordonnez, et nous obéirons.
L’intéressé se contenta de cligner rapidement des yeux en signe d’acquiescement. Puis celui que la femme avait appelé Bulwer-Lytton le tira par le coude, et le fit monter à bord de la voiture.
Le cocher attendit l’ordre, puis fit claquer son fouet. Les chevaux électrisés frappèrent le pavé de leurs semelles de tonnerre. Pour ses seules oreilles, certain que nul ne l’entendrait dans le fracas de fin du monde, l’homme grogna :
— Fichus nobles. Tous dingues.

 

BIO:

 

Nicolas Le Breton exerce professionnellement en tant qu’écrivain et conférencier. Il publie à compte d’éditeur des romans, beaux-livres et nouvelles depuis 2008, où il explore des univers de science-fiction, de polar ou de rétrofuturisme.

Spécialiste de l’histoire de l’ésotérisme, en particulier en région lyonnaise, il fait visiter la ville des mystères aux Lyonnais et aux visiteurs.

On peut retrouver ses créations et son actualité sur :

https://histoiresdecalees.com

 

Il a baigné depuis son adolescence dans le hard rock et le métal (Iron Maiden, Blue Ôyster Cult…), mais depuis plus de 25 ans ses goûts penchent vers le métal prog (Dream Theater, Ayreon…) et le rock progressif pur (Yes, Marillion, Genesis époque Peter Gabriel, Magma, etc…) voire le jazz, jazz-fusion etc…

Au niveau littéraire, il est issu des littératures de l’Imaginaire, avec une nette préférence pour la science-fiction (Herbert, Niven, Ballard, etc…) et dans une moindre mesure, la Fantasy (Moorcock, Beagle, Kushner…) ; ne négligeant pas un le roman noir, ou le roman historique…

PARTENAIRES:
57403900_340780323228984_558561784905492
14502799_1629226174036726_83235048160901
bg-france.jpg

© 2019 by Grim Circle Proudly created with Wix.com

grimcircleband@gmail.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now